Les composants indispensables d’un ordinateur

Salut à tous ! Cet article marque le début de notre voyage ; et pour cela nous parlerons des composants indispensables de l’ordinateur. Je suis certain que la plupart d’entre vous maitrisent ce dont je parlerai dans les lignes à suivre. Cependant, veuillez me permettre d’en parler parce qu’on ne peut pas construire quelque chose de solide sans une bonne fondation et aussi parce qu’il y a surement certains qui ne savent pas de quoi il s’agit.

Alors qu’est-ce qu’un composant d’ordinateur ? C’est en fait un matériel qui se trouve à l’intérieur de l’ordinateur. Il diffère donc des périphériques externes tels que souris, moniteur, imprimante etc. Parmi ces composants, il y en a qui sont indispensables au bon fonctionnement de l’ordinateur.

Les voici :

La carte mère :

carte meOn l’appelle en anglais Motherboard, c’est le composant principal de l’ordinateur. Tous les autres composants sont rattachĂ©s Ă  elle. En effet, elle possède plusieurs connecteurs (slots) pour accueillir des dizaines de composants et pĂ©riphĂ©riques en plus des Ă©lĂ©ments indispensables dĂ©crits sur cette page. Au niveau logiciel ensuite, car chaque information envoyĂ©e ou reçue par le matĂ©riel ou un programme passe forcĂ©ment par elle.

C’est d’ailleurs sur une partie de la carte mère que se trouve la ROM ( Read-Only Memory) sur laquelle est enregistrĂ©e le BIOS , petit programme gĂ©rant la configuration “de base” du matĂ©riel et se chargeant de faire le lien avec votre système d’exploitation  (Windows, Linux…). Ces rĂ©glages sont conservĂ©s en mĂ©moire mĂŞme en l’absence de courant grâce au CMOS, alimentĂ© par une pile situĂ©e sur la carte mère. Oui, je sais ! Cette partie peut vous sembler floue si c’est la première fois que vous entendez parler de tout ça. Mais rassurez-vous j’en parlerai plus dans un autre article.

Le processeur :

process.pngLe processeur a plusieurs noms, on parle de microprocesseur ou de CPU, de l’anglais Central Processing Unit. C’est le cĹ“ur de l’ordinateur. Son rĂ´le est le traitement de l’information numĂ©rique et il ne communique qu’en chiffres binaires ou Bits, un langage composĂ© d’une suite de 0 et de 1. Il fait ainsi les calculs nĂ©cessaires Ă  l’exĂ©cution des programmes et instructions Ă  une vitesse en partie dĂ©terminĂ©e par sa frĂ©quence exprimĂ©e en Hertz ou plutĂ´t, dans le cas des processeurs actuels, en GigaHertz (GHz).

La mémoire vive ou mémoire RAM :

ram.pngLa mĂ©moire de type “RAM” (Random Access Memory) est utilisĂ©e par le processeur qui y place les donnĂ©es le temps de leur traitement. L’un des avantages de la mĂ©moire Ă©quipant les ordinateurs est justement sa rapiditĂ© d’accès.

Une autre particularitĂ© de la mĂ©moire RAM est d’ĂŞtre temporaire. Une fois l’opĂ©ration terminĂ©e, les donnĂ©es ne sont pas conservĂ©es et sont de toute façon dĂ©finitivement perdues une fois l’ordinateur Ă©teint.

Le disque dur :

disc.pngLe disque dur est l’organe de l’ordinateur servant à conserver les données de manière permanente, contrairement à la mémoire vive qui s’efface à chaque redémarrage de l’ordinateur, c’est la raison pour laquelle on parle parfois de mémoire de masse pour désigner les disques durs. Il est relié à la carte mère par l’intermédiaire d’un contrôleur de disque dur faisant l’interface entre le processeur et le disque dur. Ce contrôleur gère les disques qui lui sont reliés, interprète les commandes envoyées par le processeur et les achemine au disque concerné.

La carte graphique :

graphLa carte graphique a pour rôle de produire des images affichables sur un écran. Elle envoie à l’écran des images stockées dans sa propre mémoire. En effet, le processeur central et la carte graphique collaborent pour se partager les tâches nécessaires à la génération d’images. Le CPU qui a en charge l’application (jeu vidéo ou application d’infographie) définit les caractéristiques principales de l’image telles que les dimensions, la position ou l’orientation des objets à représenter, tandis que la carte graphique fait un maximum pour libérer le CPU des fonctions essentiellement graphiques (conversion de l’espace colorimétrique ou les calculs des effets d’ombre…). C’est la gestion du rendu de l’image.

Note de l'article
Donnez une note Ă  larticle
[Total: 0 Average: 0]
Share

2 Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :